– littérature

Fictions de rue (12) : Les dix commandements

Fictions de rue - Borondo

Un: seul

Deux: seuls

Trois: le père, le fils-père, le fils

Quatre: ans

Cinq: peluches dans un coin de la chambre

Six: heures

Sept: dimanche matin

Huit: avenue Gambetta, dans un container à ordures

Neuf: coups de couteau

Dix commandements: tu ne parleras pas, tu ne regarderas pas, tu n’entendras rien, tu ne témoigneras pas, tu honoreras ton père et le père de ton père, ta colère tu étoufferas, et l’amour aussi, tu effaceras les traces, tu laveras le sang, tu oublieras.

 

 

Paris – Borondo

2 Réponses

  1. Christine

    Hérésie de la famille…

    15 mars 2016 à 10:36

  2. Helder Serpa

    Beau tableau de rue. Dit avec des mots, encore plus beau.

    23 janvier 2016 à 15:36

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s