– littérature

Nouveau

les collages de Sophie

Septembre 2018

Invitée à la fête du livre de Merlieux (Hauts de France, 30 septembre) pour Petit bouton de nacre, Prenez soin d’elle et Placement libre, j’ai reçu ces sympathiques collages de Sophie Gauthier, qui travaille à la programmation du salon. Merci à elle !

collage merlieux placement libre

collage merlieux nacre

Prochaines rencontres:

Bibliothèque de Saint Erme, samedi 15/9

Fête de Merlieux, 30 septembre

Salon de Creil, 17 novembre

 

Et un joli projet dans le Lot et Garonne autour de la lecture de paysages durant le semestre.

En attendant la résidence à la villa Mont-Noir,  de Marguerite Yourcenar.

 

Petit bouton de nacre

Balaert-Petit bouton de nacre

Format 13 x 18 cm
96 pages

EAN 978-2954636283

Avec un carnet de curiosités couleur

 

 

 

Le mot de l’éditrice:

Hérémiti, Monique-Mohéa, Poéma… Trois générations de femmes, de 1947 à nos jours.
Deux univers : celui des pêcheurs de coquillages dans le Pacifique et celui des industries de Méru, « capitale de la nacre », dans l’Oise.
Le tout boutonné par un petit morceau de nacre qui va peser sur le destin de ces femmes passionnées, avides d’amour, de vérité et de liberté.
Avec sa plume subtile, malicieuse et sensuelle, Ella Balaert nous entraîne dans une saga familiale bien cadencée, aussi ronde et ciselée qu’un bouton de nacre.

On peut trouver ce roman en librairie   ou le commander en ligne (via le site de vos librairies indépendantes préférées ou sur Decitre, Fnac, Espace culturel Leclerc, Amazon) ou encore le commander directement auprès des Éditions Cours Toujours 

Réactions :

« Fin et délicat, touchant et beau tout simplement (…) Comme à son habitude, Ella Balaert parle des femmes avec la grande tendresse qu’elle a pour ses héroïnes et que l’on ressent nous aussi lecteurs » Yves Mabon

blog d’Yves Mabon  

« Lumières et ombres, drames et joies, vie et mort, le roman d’Ella Balaert nous entraîne dans un fabuleux voyage (…). La structure circulaire du récit est malicieusement à l’image de ce petit bouton de nacre qui ouvre de multiples pistes interprétatives. Un roman tout en reflets subtils et en diaprures poétiques » . Sophie Gauthier

Sophie Gauthier, Lire la suite sur Babélio

Karine, lectrice membre du club des testeurs Amazon

« bien écrit, efficace, se lit d’une seule traite, tellement on a envie de connaître l’issue de ce récit… on oscille entre la tristesse, la compassion et la colère devant les destins de ces trois femmes… » la suite sur Amazon

Post Scriptum:

31749673_1907472115951220_2511629134476607488_n

Très émue d’avoir reçu au courrier ces petits boutons de nacre encartés spécialement pour mon personnage de Monique / Mohéa par Christiane G, qui m’écrit l’avoir fait « en pensant avec émotion à toutes les dames dont c’était le 31598674_1909088559122909_765529576360116224_nmétier ». Ils proviennent d’une ancienne fabrique de Sainte Geneviève, dans l’Oise.

 

 

 

Auparavant, il y avait eu ce  cadeau de Mauricette P., au cours de ma résidence à la BDP de l’Oise sur le thème du travail féminin.

Sélection prix Louis Guilloux

Été 2018 :

Très heureuse d’apprendre que Prenez soin d’elle (Éditions des Femmes) vient d’être sélectionné, avec neuf autres titres, pour le prix Louis Guilloux.  Le résultat sera proclamé en octobre.

Porté par les Côtes d’Armor, ce prix récompense  chaque année un texte romanesque pour ses qualités littéraires et  sa  pensée humaniste, par fidélité à Louis Guilloux, auteur briochin (15 janvier 1899-14 octobre 1980).
Pour découvrir le sens que L. Guilloux donnait à cet humanisme, lisez Compagnons ! Une histoire d’amitié, de travail, de souffrance, de liberté. Ou comment, à partir  de deux personnages campés dans leur quotidien, raconter une histoire universelle.

 

 

 

Prenez soin d’elle

Deux nouveaux articles sur Prenez soin d’elle (Editions des femmes) :

 

Dans Médiapart :

« Après l’exploration du vertige qui étreint face à la nécessité de se choisir une place dans le monde, la romancière Ella Balaert poursuit dans « Prenez soin d’elle » sa réflexion littéraire sur la position existentielle de l’individu en interrogeant le thème de la responsabilité … de l’individu face aux autres, mais surtout face à son propre destin … »

Home Mediapart

lire la suite ici, sous la plume d’Emmanuelle Favier :  https://blogs.mediapart.fr/emmanuelle-favier/blog/230318/ella-balaert-les-mots-pour-le-taire

Dans Les lettres Françaises :  

“Le grand talent de l’auteure réside dans dans la manière singulière qu’elle a de voir le monde de l’intérieur et de traduire avec pudeur et sensibilité toutes ces “peines à vivre” si bien cachées, ce rapport à l’autre, aux autres. Laissons-nous guider par la profondeur de son chant…”

home page lettres françaises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout l’article signé de Marc Segaert  ici : http://www.les-lettres-francaises.fr/2018/03/ella-balaert-roman-jours-pleins-de-nuit/

Et le roman lui-même… c’est ici :

https://www.desfemmes.fr/litterature/prenez-soin-delle/