– littérature

Articles tagués “chant du cygne

Le contrat, 2022 : coups de coeur des libraires

EAN : 9782721009364

 

Réactions de libraires :

Le Contrat, dans la Sélection Prix des libraires Payot 2022 ( «Littérature francophone») :

Yann Courtiau : « un fabuleux roman… ce fut une véritable Expérience de Lecture (j’insiste sur les majuscules » https://www.payot.ch/…/le_contrat-ella_balaert…&

« Énorme coup de cœur, Ella Balaert nous émerveille une fois encore avec un roman incroyable… écriture enivrante au suspense prenant » Librairie Les Yeux qui pétillent :

« Une écriture si puissamment émouvante et sensuelle que les larmes affleurent… Un roman magnifique, puissant et surprenant » Librairie Par mots et Merveilles, Maubeuge

 » Un jeu de piste littéraire rocambolesque fascinant … avec beaucoup d’amour, une bonne dose d’humour et juste ce qu’il faut de macabre pour cette comédie humaine au rythme enlevé. » Librairie Le Bateau-livre, Lille

« C’est littéraire, c’est fantastique, c’est punchy ! Un vrai régal », Librairie des Fables, Château-Thierry

Autres réactions :

« Dans Le contrat d’Ella Balaert, le personnage principal hésite à publier son prochain roman aux Éditions Thanatographes, serait-elle en train de signer son arrêt de mort? », Livres Hebdo

« Il y a là du Colette, du Madame de Sévigné ou de l’Édith Wharton  » , JP Gavard-Perret, Le littéraire.com

« Les personnages, le style, la construction, tout concourt à faire de ce roman l’un des plus beaux que j’ai lus récemment, et si vous ne devez lire qu’un livre de cette rentrée littéraire de janvier, c’est celui-ci ! » Yves Mabon

« Sous la tutelle de la lune, et sur fond de retournement narratif, Le Contrat offre tout un éventail d’émotions : amour, humour, tendresse, surprise, espoir…   » C. Bini, https://christinebini.blogspot.com/search?q=balaert

 » Ella Balaert nous transporte et on dévore son livre comme si c’était le dernier » Diane Lenglet, La Voix du Nord

« roman novateur où cohabitent une pluralité de voix et d’actions… texte très fort d’une immense qualité », Annie Forest, L’écritoire des Muses

On peut le  trouver en librairie :

ou le commander en ligne (LaLibrairie.com,  Leslibraires.fr  sites  de commande des libraires indépendants,  Decitre, Fnac etc )

ou encore sur le site des Éditions des Femmes 

Présentation :

Christophe Lambert, dandy fondateur des éditions Thanatographes, spécialisées dans les derniers textes de leurs auteurs, fait une proposition à Jeanne Boucher. Après lui avoir confié son ultime manuscrit, cette dernière doit renoncer à écrire. Jeanne Boucher acceptera-t-elle de signer ce contrat faustien en diable ?

Quel rapport ces deux-là entretiennent-ils avec Marie-Madeleine, une vieille dame impudente et truculente, qu’un autre contrat va également bientôt engager avec l’énigmatique et ténébreux réalisateur Achard Lebrument ?

Qui signera ? Qui tire les ficelles ? Qui mourra ?


Le contrat est un récit des origines, baroque, à multiples facettes, miroirs, chausse-trappes et faux semblants, qui poursuit la réflexion de son auteure sur notre monde comme Théâtre, et propose, outre l’histoire de ces quatre personnages :
– le pitch d’une web série sur la cuisine de l’amour
– le programme farcesque et sérieux d’un Festival du Dernier roman
– quelques trésors de l’opérette française
– un catalogue de derniers textes encore inédits (réels ou imaginaires)
– une playlist de chansons à pleurer
– l’évolution de quelques mots latins et coquins
– mais aussi une réflexion grave sur notre rapport au réel et nos chants du cygne : la relation de la Littérature au Temps et à la Mort.

Première partie : le chant du cygne

Schubert, Le chant du cygne (Sérénade, D.957,n°4)
℗ A Warner Classics/Erato release, 1993,
Soprano : Barbara Hendricks
Piano: Radu Lupu


Deuxième partie : le couplet du canard (L’île de Tulipatan)

Troisième partie : le silence du phénix